Volodymyr Zelensky : des assassinats déjoués, qui menace le président ukrainien ?

Volodymyr Zelensky : des assassinats déjoués, qui menace le président ukrainien ? VOLODYMYR ZELENSKY. Volodymyr Zelensky, le président ukrainien qui défie Vladimir Poutine et fédère les Européens autour de la cause ukrainienne, aurait échappé trois fois à la mort. Va-t-il continuer à organiser la résistance depuis ses bureaux à Kiev, où il est assailli par les forces armées russes ?

[Mis à jour le 4 mars 2022 à 12h42] Depuis le 26 février, Volodymyr Zelensky provoque Vladimir Poutine. A coups de vidéos et messages de remerciements aux pays soutenant son action, il s'est érigé en porte-étendard de l'unité européenne, tout en jugeant être "la cible numéro une" des Russes. Face à un Vladimir Poutine plus offensif que jamais, sa sécurité semble de plus en plus menacée : ce vendredi 4 mars, le Times révèle qu'il aurait "survécu à trois tentatives d'assassinat la semaine dernière".

Ces tentatives, sinon ces complots, ont été déjoués par des agents doubles au sein du FSB, les services  russes de renseignement. Ces éléments infiltrés ont fourni les informations pour déjouer les plans d'assassinat.  Les coupables présumés? Les fameux mercenaires du groupe Wagner, connus pour leur proximité avec le Kremlin, mais aussi les forces spéciales tchétchènes envoyées par leur président, Ramzan Kadyrov. Les forces de Kadyrov ont été interceptées, d'après l'allocution à la télévision ukrainienne d'Oleksiy Danilov, secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense : " Nous avons reçu des informations du FSB, qui ne veut pas participer à cette guerre sanglante. Et grâce à cela, le groupe d'élite de Kadyrov a été détruit, celui qui venait ici pour éliminer notre président ", confirmant ainsi que ces tentatives auraient bien eu lieu. Si des mercenaires de Wagner ont été également éliminés aux abords de Kiev, on ignore encore combien précisément. De fait, toujours selon le Times, ils seraient environ 400 à s'y trouver, et seraient très difficiles à déloger.

La mort de Volodymyr Zelensky, objectif du groupe Wagner ?

Avec une liste de 24 noms à tuer, les hommes de la milice privée Wagner sont présents en Ukraine depuis plusieurs semaines. Leur objectif ? Le président ukrainien Volodymyr Zelensky. 400 mercenaires russes de la force Wagner venus d'Afrique auraient ainsi été dépêchés avec l'ambition de pénétrer dans la capitale ukrainienne. Selon le quotidien britannique, le gouvernement ukrainien aurait eu vent de cette présence par le biais d'une note de ses services secrets, une information qui aurait eu pour conséquence la proclamation d'un couvre-feu de 36 heures dans la capitale ukrainienne.

Créée en 2014, Wagner est la première société militaire privée russe (SMP) au Moyen-Orient. De 250 combattants à ses débuts, elle en comptait 2500 en 2020 pour 5000 aujourd'hui, le chiffre variant selon les sources les plus informées. Wagner, en sa qualité de SMP russe, est avantageux pour Moscou parce qu'elle lui permet de recourir au "déni plausible" afin de contester son implication dans des conflits qui dépassent les frontières russes, et ainsi de se défaire de toute responsabilité pour les éventuelles exactions sur le terrain. Ce déni est possible grâce à l'absence d'existence légale du groupe, qui, à défaut d'être enregistré comme une société commerciale, ne peut être défini que comme une nébuleuse ou une entité informelle, comme le rappelait le chercheur Emmanuel Dreyfus dans une interview pour l'Institut Montaigne. Faisant fi des rappels à l'ordre occidentaux, les prérogatives à moitié officielles du groupe se sont étendues au fil des ans : en plus de missions de formation, de renseignement et de sécurité, il participe désormais, d'après Ouest France, à des actions offensives, toujours alignées sur les volontés du pouvoir russe.

La résistance de Volodymyr Zelensky

Jusqu'à quand l'ex-"clown" de la télévision ukrainienne défiera Vladimir Poutine et fera encore face à la deuxième armée du monde ?  L'ex-comédien, devenu président ukrainien en 2020 au terme d'une campagne surprise, surprend depuis le début de la crise par le calme affiché dans ses différentes interventions, un sang-froid qui aurait notamment frappé Emmanuel Macron lors de ses discussions. A 43 ans, celui qui était jusque-là surtout connu pour des rôles dans des émissions humoristiques à succès en Ukraine éclate à la face du monde, multipliant messages vidéo et appels à la résistance.

Ces derniers jours, alors que les forces armées russes se rapprochaient du centre-ville de Kiev et du quartier gouvernemental, commençant à encercler la capitale, le président ukrainien continuait à publier de nombreux messages, alimentant aussi certaines rumeurs complotistes sur son possible départ d'Ukraine. Mais alors que des rumeurs faisaient état d'une présence en Pologne, le président ukrainien a multiplié dans la foulée les vidéos tournées en extérieur, se filmant avec en fond plusieurs bâtiments bien reconnaissables du centre-ville de Kiev, à quelques mètres des bâtiments gouvernementaux comme le Palais Maryinski, résidence officielle de la présidence ukrainienne ou le Parlement adjacent, la Rada.

Volodymyr Zelensky, qui se sait la cible principale de la Russie, fait ainsi preuve d'une bravoure inattendue qui lui vaut les éloges du monde occidental. Aux Américains proposant de l'exfiltrer de Kiev, il aurait même répondu par : "c'est ici qu'est le combat, j'ai besoin de munitions, pas d'un taxi", d'après un haut responsable du renseignement américain (info relayée par La Nouvelle Tribune). C'est avec la même opiniâtreté qu'il a demandé à rejoindre l'Union Européenne lors d'une visioconférence avec le Parlement Européen ce mardi midi, lançant même, dans un dernier espoir : "Ne nous lâchez pas ! Prouvez-nous que vous êtes européen !". La demande officielle d'adhésion de l'Ukraine à l'Union Européenne avait d'ailleurs été signée la veille, lundi 28 février. A l'heure où Vladimir Poutine appelle les militaires ukrainiens à se rebeller contre un gouvernement qu'il qualifie de "bande de nazis et de toxicomanes" dans une vidéo publiée le 24 février 2022 sur le site de la présidence russe, l'assassinat du président ukrainien devient une sérieuse probabilité.

Qui est Volodymyr Zelensky ? Biographie courte

Né le 25 janvier 1978 près de Dniepropetrovsk dans le sud-est de l'Ukraine, Volodymyr Zelensky a fait carrière à la télévision, d'abord dans des jeux télévisés puis en remportant la saison 2006 de la version ukrainienne de Danse avec les Stars. En 2015, il fait sensation dans la série Serviteur du peuple où il incarne un professeur d'histoire au lycée qui devient par erreur président de l'Ukraine. Président luttant contre la corruption, intègre, le personnage joué par Volodymyr Zelensky fera grandement progresser sa popularité. En décembre 2017, il obtient la transformation du parti Parti du changement décisif, fondé l'année précédente et la renomme Serviteur du peuple, jouant l'analogie avec la série qui l'a rendu célèbre. En fin d'année 2018, il se déclare candidat à la présidence de la république pour l'élection prévue en 2019.

Surprise, il y écrase ses rivaux traditionnels, obtenant plus de 30% des suffrages dès le premier tour avant de battre nettement le président sortant Petro Porochenko avec plus de 73% des voix. Il devient alors le sixième et plus jeune président de l'Ukraine indépendante. Sans programme précis, il entend alors relancer les pourparlers avec la Russie sur la situation dans le Donbass tout en poursuivant la politique de rapprochement avec l'UE. La dissolution de l'Assemblée et les élections législatives qui suivent lui offrent une large majorité. Mais les dossiers complexes et les nuages s'accumulent sur sa présidence. Guerre du Donbass, polémiques suite à une discussion avec Donald Trump lui demandant d'enquêter sur le fils de Joe Biden, Hunter membre d'un conseil d'administration d'une société ukrainienne, critiques sur son entourage pro-Russe, gestion de la pandémie de Covid-19... Autant de points sur lequel Volodymyr Zelensky est attaqué alors qu'il tente d'accélérer sur le plan extérieur en relançant le projet d'adhésion à l'Otan tout en proposant une rencontre à Vladimir Poutine, proposition restée lettre morte. En 2022, confronté à une administration Biden moins conciliante, il avertit les Occidentaux, notamment lors de la conférence sur la sécurité de Munich : "Depuis huit ans, l'Ukraine a été un bouclier. Depuis huit ans, l'Ukraine retient l'une des plus grandes armées au monde qui est massée à nos frontière et pas à celles de l'UE",  lance-t-il alors, quelques semaines avant de voir son pays envahi par les forces armées russes.

Volodymyr Zelensky acteur : dans quelle série a-t-il joué ?

Volodymyr Zelensky était déjà une personnalité bien connue du grand public ukrainien avant de jouer le rôle de sa vie. Son animation a fait de l'émission de divertissement Quartier du soir (Vetcherny Kvartal) l'une des plus regardées d'Ukraine au début du 21e siècle. Il participe ensuite à l'émission Danse avec les Stars en tant que candidat et remporte la saison 2006. Mais c'est en 2013 que sa vie bascule avec un rôle phare : celui d'un professeur d'histoire propulsé président de l'Ukraine. La série s'appelait Serviteur du peuple et a ensuite servi de nom à son parti, le propulsant à la tête de l'Etat en 2019.

Volodymyr Zelensky juif ou nazi ? Sa réponse à Vladimir Poutine

Volodymyr Zelensky a été accusé formellement par Vladimir Poutine dans l'une des interventions du président russe légitimant son action en Ukraine  par la présence au pouvoir d'une "clique de toxicomanes et de néonazis, qui s'est installée à Kiev et a pris en otage tout le peuple ukrainien". Le président ukrainien élu en 2019 a réagi lors d'une vidéo tournée quelques heures plus tard : "Comment pourrais-je être un nazi ? Allez l'expliquer à mon grand-père, qui a combattu pendant la Seconde Guerre mondiale pour l'armée soviétique, et qui est mort en colonel de l'Ukraine indépendante". Fils d'Oleksandr Zelensky et Rimma Zelenska, scientifiques d'origine juive et russophone, Volodymyr Zelenski est juif non pratiquant. Russophone, il a conservé la langue russe comme sa première langue.

Qui est Olena Zelenska, la première dame d'Ukraine ?

C'est une figure bien connue des Ukrainiens depuis l'élection de son mari Volodymyr Zelensky à la tête de la présidence ukrainienne en 2019. Olena Zelenska est aussi apparue en première ligne depuis le début de la crise entre l'Ukraine et la Russie, prenant même la parole à la télévision ukrainienne au soir du 24 février 2022 dans un message de soutien qui pouvait aussi être vu comme un au-revoir alors que les forces russes investissaient déjà la banlieue de la capitale, Kiev.

Volodymyr Zelensky a-t-il des enfants ?

Volodymyr Zelenski est père de deux enfants, Oleksandra née en 2005 et Kirilo né en 2013. Le président ukrainien avait assuré le 25 février dernier que sa famille était en Ukraine malgré le début de l'offensive russe. Peu d'informations ont circulé depuis sur une possible évacuation de la famille du président ukrainien.

Quel est le compte Twitter de Volodymyr Zelensky ?

Depuis le début de l'offensive russe sur l'Ukraine, le président ukrainien multiplie les messages sur les réseaux sociaux, notamment via des vidéos diffusées sur son compte Facebook et son compte Twitter. Visiblement en réponse aux rumeurs d'exil et d'exfiltration, l'ancien acteur a tourné plusieurs vidéos en extérieur, se filmant dans les rues de Kiev, avec en fond les bâtiments entourant le quartier gouvernemental et le Palais Maryinski, siège de la présidence ukrainienne.

Contemporain